Passer au contenu principal
La Digithèque

Le polarimètre

Robert Descamps est décrit comme « bon chimiste et bon physicien ».

Grâce au soutien financier de la Commission administrative de l’Institut international de chimie Solvay, il reçoit le matériel nécessaire pour effectuer ses recherches et construire son polarimètre.

Dans un rapport à la Commission administrative de l’Institut international de chimie Solvay, Robert Descamps propose trois méthodes pour lire les résultats obtenus avec son polarimètre. Il élabore à l’aide de ce polarimètre un procédé permettant d’étudier la dispersion rotatoire (ordinaire ou magnétique) dans l’ultraviolet.